visiting-cambodia.com
Vous êtes ici : Accueil > Culture > Musique > Chant Smot

MUSIQUE TRADITIONNELLE

LE SMOT, DES MOTS DE SAGESSE ET DE POÉSIE CHANTÉS

Moul Horn, chanteur Smot, chanté lors de funérailles et autres cérémonies importantes bouddhistes

Chant religieux, dont les textes sont basés sur des écrits bouddhiques et des textes poétiques, le Smot, pratiqué par des laïques hommes ou femmes, est entendu principalement lors de funérailles, ou lors de cérémonies bouddhistes telles que Meas Bochea, Visak Bochea et pendant les célébrations de Pchum Ben (fête des morts cambodgienne). 

Le Smot, possède une valeur éducative unique, égrenant à travers ses mots de poésie et ses mélodies lentes aux inflexions légèrement plaintives et teintées de nostalgie, des réflexions sur le sens de la vie et de ses cycles, évoquant les grands principes de vie en société sensés aider à trouver le bon chemin pour vivre en paix.

On fait également appel aux chanteurs de Smot, quand un membre de la famille tombe gravement malade. Là encore, les paroles prodiguées facilitent l'acceptation et apportent apaisement aux hommes tourmentés par les épreuves de la vie. 

Toutefois, et bien que cela soit néanmoins souvent le cas, le répertoire des textes chantés ne se limite pas à des sujets graves. On entendra parfois des textes plus légers, parfois humoristiques, évoquant multitude de sujets différents. 

C'est par le bouche à oreille que l'on connait et invite ces chanteurs de Smot, aujourd'hui plutôt âgés et dont l'art leur a été transmis par des maîtres aujourd'hui disparus. Ils officient dans les villages environnant leur lieu de résidence. A défaut de pouvoir inviter un chanteur lors des cérémonies, des enregistrements sont parfois diffusés.

Bien que beaucoup de jeunes ne se sentent pas à l'aise à l'écoute de ces chants qui abordent des sujets qui parfois les effraient, certains ont fait le choix de joindre des classes mises en place par Cambodian Living Arts dans la province de Kompong Speu, où, soucieux de pouvoir participer à la préservation d'un art fort ancien et porteur de l'identité cambodgienne, ils étudient aux côtés de Mme Koet Ran et de M. Moul Horn (photo).